Réorientation professionnelle

Changer de métier, penser reclassement professionnel, réorientation professionnelle ou reconversion professionnelle, est-ce normal ?

Le temps n’est plus où l’on passait sa vie de travail entière dans la même entreprise.
Pourtant, quelques-unes le revendiquent encore; «Chez nous, Monsieur, on vient de père de père en fils dans l’entreprise et on y fait toute sa carrière». Ou encore cette grande entreprise ne recrute pas ses cadres sur un poste mais pour y faire sa carrière.
Une valeur ancienne peut-être, mais après laquelle au fond, nous aspirons parfois. Sauf évidemment la génération «Y» ou maintenant «Z» prêtes à traverser le monde entier pour changer d’entreprise, changer de métier, prêtes aussi à penser très naturellement réorientation professionnelle ou même reconversion professionnelle. C’est naturel et c’est bien nous leurs parents qui les avons ainsi forgés !

Changer de métier

Alors, allons droit au but : le premier moyen du changement, c’est vous même. Et la première chose à faire va être de renoncer à votre situation antérieure. Finalement, cela n’est pas forcément si facile !
En savoir plus

changer-metier-1Ensuite, au terme d’une réflexion approfondie, prenant d’abord en considération votre projet de vie personnelle, de couple, familiale … il faudra encore renoncer à plusieurs projets professionnels validés, au profit d’un seul, le meilleur, pour pouvoir lui consacrer toute votre énergie et tous vos moyens pour le conquérir, et le faire devenir votre nouvelle situation.

Reclassement professionnel

Qu’il s’agisse de changer de métier, de reclassement professionnel, de réorientation professionnelle, voire de reconversion professionnelle, c’est vous-même qui allez devoir vous en occuper, complètement.

Et là, il s’agit de prendre une décision qui, en cette période économique si dure, ne peut que paraître iconoclaste ! En effet, il va vous falloir décider de ce que vous voulez faire, dans quel secteur d’activité et dans quel lieu (entreprise, association, administration, représentation à l’étranger, politique …). Et c’est parce que vous serez capable de dire qui vous êtes personnellement et professionnellement, et d’offrir une offre de service forte, que vous serez convaincant et que vous trouverez « le job » que vous cherchez.

Dans cette quête, il est clair que l’âge, la formation d’origine, le secteur d’activité ou la spécialité métier, le niveau de responsabilité atteint, joueront sur le temps nécessaire à l’obtention d’un emploi.

Cependant, mon expérience personnelle des ressources humaines et de l’outplacement autorise l’émission d’un diagnostic optimiste sous trois conditions essentielles de réussite, déterminantes pour mener à bien et conduire avec succès une recherche :

  • Une parfaite connaissance et une prise de conscience d’abord, de ses talents personnels et points forts, visant à mettre en relief son potentiel. Ce premier travail de réflexion indispensable et stratégique, conditionnera le succès de votre reclassement professionnel, (impliquant éventuellement réorientation professionnelle voire reconversion professionnelle). Quand à nous, nous avons choisi de privilégier certaines techniques et approches visant à favoriser la créativité et la prise de confiance en lui-même du « candidat » concerné.
  • Un état d’esprit marketing personnel très affirmé, résolument orienté vers le marché, dans le cadre d’un plan d’action guidé par trois objectifs : professionnalisme, efficience et résultats. De ce deuxième aspect de la démarche, véritable « clé de voûte » dépend le succès de la recherche d’emploi. Il comporte différentes phases successives :
    • Diagnostic « marché » (étape initiale) ;
    • Dynamique de prospection, recherche active (cibles) ;
    • Stratégie de communication (marketing direct) ;
    • Réussite d’entretiens (entraînement) ;
    • Aptitudes et talents de négociation (contrat).
  • Un objectif de développement ultérieur et de réussite, au plan personnel et professionnel. Ce troisième et dernier volet de la démarche vise à préparer chacun à être en état de veille permanent et à anticiper son parcours futur, afin de mieux pouvoir faire face aux aléas de sa carrière ou de son existence.

Reconversion professionnelle

Changer de métier, envisager un reclassement professionnel, une réorientation professionnelle ou même une reconversion professionnelle sont maintenant monnaie courante.

changer-metier-2A titre d’exemple, l’apparition croissante de nouvelles règles du jeu visant à substituer au système salarial classique, certaines opportunités à caractère très entrepreneurial sous forme de missions, pour un objectif et un temps déterminé, avec un mode de rémunération très lié au résultat de vous-même et de l’entreprise conduira tout cadre performant à satisfaire à ces nouvelles exigences.

Que vous ayez 25 ou 50 ans, le recruteur vous posera la question : « Quel est votre objectif de carrière ? »; autant se préparer à cette question et savoir ce que l’on veut pour le rassurer !